10 règles à connaître pour la sécurité numérique

Retour aux actualités
05/10/21

De votre téléphone portable à votre ordinateur, en passant par votre tablette, êtes-vous vraiment attentif à votre sécurité numérique ?
Pour le savoir, voici 10 règles de base pour vous protéger sur Internet :

Adopter une politique de mot de passe rigoureuse

C’est l’un des gestes les plus simples à mettre en œuvre et pourtant beaucoup le négligent. À chaque nouveau compte sur un site web, il vous faut adopter une gestion de mot de passe solide.
Voici quelques bonnes pratiques à garder en tête :

  •  Utilisez un mot de passe différent pour chaque compte : c’est l’une des premières choses à faire afin d’éviter un/ des éventuel(s) cas de piratage.
  • Utilisez un mot de passe long et complexe : allant de 8 à 12 caractères contenant des minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux.
  • Si vous avez un doute d’utilisation frauduleuse, changez de mot de passe.
  • Utilisez un mot que personne ne peut deviner : l’idée est que personne ne puisse le reconstituer, même pas vos proches.
  • Ne jamais communiquer votre mot de passe à un tiers : Aucune société ou organisation sérieuse ne vous demandera jamais de lui communiquer votre mot de passe. Si l’on vous demande votre mot de passe après avoir cliqué dans un courriel, considérez que vous êtes face à une tentative de piratage ou d’escroquerie.

Sauvegarder ses données régulièrement

Sauvegarder régulièrement vos données personnelles et professionnelles vous protège en cas de panne, de perte, de vol, de destruction de votre matériel ou de piratage informatique. Et pourtant, la majorité des internautes ne mettent en place une routine de sauvegarde régulière qu’après avoir subi une première perte de données… Pourquoi attendre d’en être victime alors que vous pouvez mettre en place cette routine dès aujourd’hui ?

Sécurité numérique : faire ses mises à jour régulièrement

Un appareil ou un logiciel qui n’est pas à jour est vulnérable et davantage susceptible de faire l’objet d’attaques informatiques.
Voici quelques conseils pour ne plus s’exposer à ce risque :

  • Identifiez l’ensemble de vos appareils et logiciels utilisés.
  • Lorsque l’on vous propose une mise à jour, faites-la immédiatement.
  • Téléchargez les mises à jour uniquement depuis les sites officiels des éditeurs.
  • Sur vos appareils, activez l’option de téléchargement et d’installation automatique des mises à jour si elle existe.
  • Anticipez vos périodes d’inactivité en planifiant vos mises à jour.
  • Méfiez-vous de fausses mises à jour que l’on vous propose sur Internet. Petite astuce : vérifiez toujours l’URL du site sur lequel vous vous trouvez.

 

Se protéger des virus et autres logiciels malveillants

Sur Internet, les fichiers malveillants sont nombreux et variés.
Virus, vers, cheval de Troie, ou logiciels espions (spyware) sont tout autant de techniques couramment utilisées par les pirates informatiques. Pour vous protéger de ces intrusions, il est indispensable de posséder ces deux outils :

  • Un antivirus
  • Un pare-feu bien configuré qui bloquera les connexions non désirées depuis votre ordinateur

Évitez les réseaux Wifi publics ou inconnus

S’ils peuvent s’avérer très utiles, les réseaux Wifi publics sont une aubaine pour les pirates informatiques. Très faciles d’accès, ces réseaux peuvent être contrôlés par des cybercriminels pour intercepter vos informations personnelles.

Sécurité numérique : bien séparer ses usages professionnels et personnels

Avec la multiplication des accès à Internet, vos informations personnelles comme professionnelles deviennent accessibles de n’importe où. Il devient possible de :

  • Consulter vos mails professionnels dans votre salon.
  • Jeter un œil à vos réseaux sociaux pendant une pause café au bureau.
  • Relire un contrat important dans le train puis regarder une retransmission sportive.

Ainsi, avec Internet, la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle devient de plus en plus poreuse. Pour sécuriser au mieux vos usages numériques dans ces différents environnements, commencez par utiliser un mot de passe différent pour chaque service professionnel et personnel auquel vous avez accès.

Éviter de naviguer sur des sites douteux ou illicites et être vigilant lors du téléchargement d’un fichier

De façon générale, évitez de vous rendre sur des sites douteux ou illicites. Certains sont susceptibles d’héberger des contrefaçons et peuvent contenir des virus. N’utilisez pas de plateformes non-officielles et ne téléchargez pas de fichiers provenant d’un site de téléchargement illégal : de nombreux fichiers sont infectés et peuvent contenir des virus et autres logiciels malveillants. Certains sites pornographiques sont également de véritables nids à virus, soyez vigilant.

Contrôler les permissions des comptes utilisateurs

Un même poste de travail, serveur ou logiciel peut être accessible par plusieurs utilisateurs, chacun disposant d’un accès plus ou moins restreint selon son niveau de permission.
Lorsqu’il vous revient d’ajouter des utilisateurs à un appareil ou service, et donc de choisir le niveau de permission à leur accorder, appliquez toujours la règle du privilège minimum : assurez-vous que chacun des utilisateurs ait uniquement les permissions dont il a besoin.
Ce principe simple limite les conséquences dommageables en cas d’attaque et augmente considérablement votre sécurité numérique.

Sécurité numérique : être vigilant sur les liens ou les pièces jointes contenus dans des messages électroniques

L’hameçonnage (ou phishing en anglais) désigne une technique frauduleuse qui consiste à usurper l’identité d’un organisme connu (banque, opérateurs, etc) ou d’un proche pour récupérer des informations confidentielles.
Voici quelques recommandations simples pour l’éviter :

  • Ne communiquez pas d’informations personnelles ou professionnelles par messagerie ou par téléphone.
  • En cas de réception d’un message contenant un lien, positionnez le curseur de la souris (sans cliquer) sur ce lien pour afficher l’adresse vers laquelle il pointe réellement.
  • Vérifiez bien l’adresse du site Internet avant de renseigner des données. Si cela ne correspond pas exactement au site concerné, il s’agit certainement d’un site frauduleux.
  • Si le site le permet, activez la double authentification pour sécuriser vos accès.
  • Utilisez des mots de passe de différents et complexes pour chaque site et application.
  • Saisissez directement dans votre navigateur l’adresse du site concerné.

Faire attention aux informations personnelles ou professionnelles que l’on diffuse sur Internet

De façon générale, chacun doit se sentir responsable de ce qu’il diffuse sur l’internet. Ne communiquez jamais d’informations sensibles sur des sites qui vous semblent insuffisamment protégés et jamais lorsque la mention “Non sécurisé” apparaît à gauche de l’adresse du site Internet.
De la même manière, faites attention à bien identifier les personnes avec qui vous parlez sur Internet. Si vous avez un doute sur une identité, à cause d’une façon d’écrire inhabituelle par exemple, contactez cette personne via un autre moyen avant de répondre à toute question.
Enfin soyez toujours vigilant : même vos amis ou contacts peuvent vous envoyer ou partager des contenus malveillants, de façon non intentionnelle.
Avec ces 10 règles de sécurité numérique, vous voilà mieux protégé pour naviguer tranquillement sur Internet !

Source : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tous-nos-contenus/actualites/les-10-regles-de-base-pour-la-securite-numerique

Les dernières actualités

05/10/21

10 règles à connaître pour la sécurité numérique

De votre téléphone portable à votre ordinateur, en passant par votre tablette, êtes-vous vraiment attentif à votre sécurité numérique ? Pour…

30/09/21

Karafun

Vous ne savez plus comment occuper vos soirées de confinement ou comment occuper vos enfants pendant ces vacances un peu particulières ?…

30/07/21

Twitch, l’application de streams préférée des 18-35 ans

Avez-vous déjà entendu parler de Twitch, l’application de streams préférée des 18-35 ans ? L’équipe Can’l vous propose une petite mise…