Les gestes à adopter pour être écolo sur le web

Retour aux actualités
22/07/21

Tout ce que l’on fait sur internet a un impact énergétique, c’est normal, mais il est important d’en avoir conscience. De la même manière que l’on n’aimerait pas voir s’accumuler des milliers d’objets dans sa maison, il ne faut pas abandonner ses données à leur sort.

Le plus important est de trier et de supprimer l'inutile, en particulier tout ce qui est en ligne, sur des serveurs mails ou sur le Cloud et donc fait travailler des machines, qui dépensent de l’électricité.

Ne conservez que ce dont vous aurez besoin, faites des dossiers et nommez vos fichiers textes, photos ou vidéos pour les retrouver facilement !

Voici quelques gestes éco-responsables à adopter :

Les mails :

Pour commencer, un geste tout simple : alléger ses mails en enlevant sa signature, ou au moins en n’y mettant pas d’image et en privilégiant le format texte simple.

Ensuite, éviter d’envoyer ou transférer des pièces jointes inutiles. Pour le partage de dossiers volumineux, préférez les logiciels comme WeTransfer, qui effacent les données au bout d’un certain temps.

Mais concernant les mails, le principal mot d’ordre est le tri. Les mails stockés durant des années continuent en effet à faire tourner des serveurs, la plupart du temps inutilement. Il est donc essentiel de s’attaquer à ses archives.

Le plus simple est de faire des dossiers pour les mails à garder, et d’effacer tous les autres. Une fois ce premier tri effectué, il faut régulièrement effacer les mails dont on n’a pas besoin, ce qui demande un peu de discipline.

Pour y passer moins de temps, il vaut mieux recevoir moins de mails, en se désinscrivant des newsletters inutiles par exemple.

Pour ne pas donner votre mail à n’importe qui, vous pouvez également créer des adresses “poubelles”, qui ont une durée de vie limitée, comme sur le site jetable.org. Les messages seront redirigés sur votre boîte mail durant un temps voulu. Ensuite cette adresse ne sera plus accessible, donc elle ne pourra pas être utilisée pour de la pub ou des spams.

La navigation :

Il ne s’agit pas d’arrêter d’utiliser les moteurs de recherche qui sont nécessaires pour nos jobs et notre quotidien. Cependant, il existe quelques gestes à adopter pour réduire l’impact écologique du temps passé sur le web.

Tout d’abord, il faut éviter de passer systématiquement par un moteur de recherche pour se rendre sur un site internet si vous en connaissez l’adresse. Par exemple, pour vous rendre sur Facebook, tapez directement facebook.com dans la barre d'adresse URL de votre navigateur.

L’utilisation des favoris (ou "marques pages") est donc pertinente : enregistrez-y tous les sites que vous consultez régulièrement, et accédez-y directement.

Enfin, plus votre recherche sera précise, moins elle sera gourmande en énergie. Faites donc attention aux mots que vous choisissez, et utilisez les guillemets qui permettent de chercher une expression exacte : “informatique durable” par exemple.

Enfin, il existe des moteurs de recherche écoresponsables qui compensent le CO2 dépensé par les recherches, comme Ecosia, Ecogine ou Lilo.

Le streaming et le Cloud :

“En termes de stockage, il faut toujours préférer le local”, conseille Bela Loto Hiffler. Préférez donc votre ordinateur et des disques durs externes au Cloud. Et surtout triez ce que vous stockez en ligne, que cela soit sur des drives ou dans le Cloud. Photos, vidéos, messages, ne gardez que l’essentiel !

De manière générale, il vaut mieux choisir le téléchargement plutôt que le streaming, surtout si on souhaite regarder ce contenu plusieurs fois, ce dernier étant particulièrement énergivore (plus que la télé !). Attention tout de même à ne télécharger qu’une seule fois chaque fichier, et à bien le classer.

Le matériel :

Prendre soin de ses appareils pour les faire durer plus longtemps, les éteindre le plus souvent possible et ne pas céder aux nouvelles sorties si l’on n’a pas besoin de changer de modèle !

Et un dernier petit geste (avec un gros impact) pour la route : chez soi, éteindre sa box internet durant la nuit
ou les vacances. D’après l’ADEME, cette dernière consomme en effet autant qu’un petit frigo. Autant lui accorder un peu de répit dès que possible !

Les dernières actualités

05/10/21

10 règles à connaître pour la sécurité numérique

De votre téléphone portable à votre ordinateur, en passant par votre tablette, êtes-vous vraiment attentif à votre sécurité numérique ? Pour…

30/09/21

Karafun

Vous ne savez plus comment occuper vos soirées de confinement ou comment occuper vos enfants pendant ces vacances un peu particulières ?…

30/07/21

Twitch, l’application de streams préférée des 18-35 ans

Avez-vous déjà entendu parler de Twitch, l’application de streams préférée des 18-35 ans ? L’équipe Can’l vous propose une petite mise…